Navigation | Archive » 2014 » février » 15

15 février 2014

Kingdom Hearts : Dream Drop Distance

images

Kingdom Hearts : Dream Drop Distance ou DDD, assez peu connu par manque de popularité mais un vrai chefs-d’oeuvre comme j’ai rarement pu en voir. Un jeu qui m’aura fait dépenser au moins 40 heures sans ennui!

 

Introduction

 

Cette série méconnue de beaucoup est pourtant composée de nombreux opus tous plus complet les uns que les autres et prouve qu’il n’y a pas que les blockbusters que l’on voit constamment à la télé qui sont bons. Une histoire bien trop compliquée à détailler ici et un lien direct avec Disney est à noter. Cependant, pas de méprise : ce jeu n’est ni pour enfants, ni trop facile. En effet, c’est l’un des trois jeux qui m’ont fait quitter la partie sans que ce soit dans l’attitude zen qui me caractérise mais plutôt dans l’attitude de fameux ‘MAIS PU**** POURQUOI J’Y ARRIVE PAS??????’

 

Informations de Gameplay

 

On est lâché dans le jeu avec un tutoriel assez basique mais aucun récapitulatif des épisodes précédents, que l’on redécouvrira au fur et à mesure de l’histoire. Les déplacements sont assez simple, et je me contente de m’acharner sur les rares ennemis en martelant le bouton A ( attaque simple ) et de temps en temps X ( attaques spéciales ( 5 à la fois) qui se rechargent après utilisation). Je remarque qu’on sauvegarde dans des points précis et que il y a un système de niveau. Parfait, j’adore ça! Mais le problème survient dès le premier boss. J’ai beau attaquer sans cesse, lui n’à pas de mouvement de recul après les dommages et continue d’attaquer, contrairement à moi qui au moindre coup m’envole. Je suis obligé de me cacher et d’attendre que ma commande X de soin soit rechargée toute les 15 secondes. Et c’est là que je comprends que le jeu va au delà du combat basique ou les techniques en chaîne de noob fonctionne et demande au joueur une reflexion, une stratégie. Certes, dans le tutoriel, je ne comprenais pas l’intérêt de certains mouvements ( roulade, parade ) mais c’est là qu’ils prennent tout leur sens. Le système de combat est donc perfectionné. Les ennemis basiques deviendront ensuite plus fort et exigeront alors constamment des techniques et stratégies.

 

On contrôle 2 personnages, Sora et Riku, et on est obligé de passer de l’un à l’autre au bout d’un moment. Comme ils sont dans des mondes parallèles, ils ne se voient jamais. Il faut donc bien gérer le temps donné pour éviter de changer de personnage durant un combat contre un boss qui, lors du prochain changement, vous fera reprendre le combat du début.

 

La monnaie du jeu, le munnie, est indispensable pour certains achats qui permettront d’avoir de meilleures commandes X, qui peuvent vous sauver un combat. Vous vous battez avec une arme, la Keyblade, dont vous aurez d’autres formes, plus puissantes, au fur et à mesure du jeu. Les ennemis du jeu, les Avales Rêves, peuvent se battre avec vous si vous les créez grâce à certains ingrédients trouvables en battant des ennemis. Vous pouvez fusionner avec eux et devenir surpuissant ( Riku ) ou déclencher une capacité spéciale ( Sora ) durant laquelle vous êtes invincible. Sora et Riku sont indépendants l’un de l’autre, et les objets ramassés par l’un ne peuvent être utilisés par l’autre.

 

Chaque monde que vous parcourez à sa propre histoire inspirée d’une oeuvre de Disney ( Quasimodo, Tron, Mickey sorcier ou mousquetaire…) et les cinématiques sont toues plus belles les unes que les autres. Chaque monde contient un nombre défini de trésors qui contiennent nombre de choses interressantes. Tous les récupérer sur un monde revient à le faire de fond en comble, et à être malin. Beaucoup d’endroits sont cachés et les mondes sont extrêmement vastes. Autant vous dire que le trophée ( oui parce qu’en plus il y a des trophées) donné pour avoir eu tous les trésors de tous les mondes avec les deux personnages, j’en ai passé du temps avant de l’avoir.

 

Il existe plusieurs niveauc de difficultés pour un fichier et les boss sont possibles à réaffronter en plus forts une fois battu. Ayant fait le fichier dans le mode le plus dur, je m’attendais à être bloqué à un moment ou à un autre face à un boss. Ce à quoi je ne m’attendais pas, c’est qu’une fois avoir battu le dernier boss, il y en avait encore un autre. Que je vainquit avec grande difficulté. Puis un autre boss, bien plus fort cette fois, vint et me tua. Je redémarre la partie : je me retrouve face au premier boss…..NNOOOOOOOOONNNN! Bloqué juste avant la fin!

 

Enfin, si je vous en parle c’est parce que j’ai réussi à le finir et que je peux vous dire qu’il n’y avait pas 3 boss mais une huitaine de boss à la chaîne. De plus, il existe un boss caché ( qu’il faut battre avec les deux personnages ), Julius, qui est plus dur à battre que si on mettait les trois premiers boss à affronter en même temps. J’ai du perdre une trentaine de fois avant de pouvoir avoir LA dernière arme, qui ne me sert plus à rien, puisqu’il n’ y a plus rien à faire…

 

Mais j’ai gardé le meilleur pour la fin : ce qui fait que ce jeu est exceptionnel, c’est la mobilité incroyable dont vous êtes affublé. Le fameux mode fluidité permet de se balader de murs en murs, presque en volant, de faire des attaques surpuissantes, de passer bon nombre d’obstacles…une pure merveille de se mouvoir ainsi dansun décor si réussi.

 

Conclusion

 

Un des seuls jeu que je n’estime pas assez cher. En un mot : Foncez!

 

Cet article est à présent terminé, j’espère qu’il vous aura plu. Bientôt ( aujourd’hui ou demain ) un article spécial de mise au point. A bientôt et merci d’être si nombreux à venir!

Par supersmashcompany le 15 février, 2014 dans 3DS, rubriques du samedi
Pas encore de commentaires

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Les archives

Calendrier des articles

février 2014
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728  

Méta

visites actuelles

Zertya |
Pokereve |
Programmes des Candidats au... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Minecréastation
| Lablogeusedecromimi
| Iblogeusesdessims3